FACEBOOK INSTAGRAM PINTEREST YOUTUBE
FACEBOOK INSTAGRAM PINTEREST YOUTUBE

Changer de vie : 7 méthodes à mettre en pratique tout de suite

24/08/2017

changer de vie, 7 méthodes

Temps de lecture :  4 min – 

À 21 ans – j’en ai 36 aujourd’hui –, j’ai décidé qu’il fallait que je vive cette vie pleinement et avec un minimum de regrets.

Je voulais devenir photographe, journaliste, puis écrivain. Je rêvais de faire un tour du monde en sac à dos, de chanter de l’opéra, de vivre ici et là sur la planète et de tomber amoureuse d’un étranger.

Quinze ans plus tard, je suis heureuse de constater que j’ai tenu parole et me suis donné les moyens de réaliser tous ces rêves. Enfin, presque… Je n’ai pas publié de livre, mais j’écris. Tout le temps, tous les jours.

Ces années de vie n’ont évidemment pas été un long fleuve tranquille et j’ai dû passer par différentes phases d’introspection pour ne pas perdre le cap.

Si toi aussi tu passes par une période de remises en question, que tu as envie de changer de vie ou certains aspects de ton quotidien, voici sept conseils à mettre en pratique dès maintenant pour t’aider dans cette voie.

1. La jarre ou le carnet de gratitude

Le concept est simple : il s’agit d’écrire sur un morceau de papier ou dans un carnet tous tes moments de gratitude – les grands comme les petits. Extrêmement bénéfique si elle se mue en habitude, cette approche te permet de prendre en charge ton bonheur et de t’insuffler autant d’optimisme que de détermination.

Tu peux opter pour le carnet, je préfère personnellement la grande jarre en verre (ce n’est pas mon idée, mais celle de l’auteure Elizabeth Gilbert). Je la remplis de mes petits et grands bonheurs. Une méthode efficace pour visualiser tout ce qui va bien dans ma vie. Alors, quand les jours moroses de découragement s’abattent sur moi, je verse cette montagne d’optimisme sur mon lit pour la relire. Un remède positif, imparable contre l’inaction.

2. Le vision board

Si tu n’as jamais pensé à créer un vision board, autrement appelé tableau de visualisation, je ne peux que te le recommander. Je parle de ses bienfaits avec une coach dans un autre de mes articles.

C’est un outil puissant qui, comme son nom l’indique, te permet de visualiser tes objectifs au quotidien. Il peut prendre la forme d’un poster fait maison au format A3 ou d’un fond d’écran sur ton ordinateur. Le tout, c’est de le voir souvent.

Non seulement tu es encouragé à t’y tenir, mais la visualisation te rappelle que tes projets sont là, à portée de main. Ce modèle se rapproche d’ailleurs beaucoup du concept qui sous-tend la loi de l’attraction.

Si tu doutes encore de la puissance d’un tel outil, je t’invite à regarder cette conférence TED « Draw your future », présentée en anglais par Patti Dobrowolski.

Si tu ne sais toujours pas comment procéder, j’ai écrit un article complet sur la question. J’y donne des pistes pour en réaliser un et fais le bilan de mon vision board.

Pour plus de détails pratiques, je te conseille aussi de jeter un œil à l’article du site madmoizelle.com.

3. La moyenne des cinq

Nous sommes la moyenne des cinq personnes que nous côtoyons le plus souvent. – Jim Rohn

Si les personnes que nous fréquentons le plus nous découragent, nous tirent vers le bas ou doutent de nos idées, voire de nos capacités, on est presque condamné à ne jamais avancer. Autant s’entourer de gens auxquels on aimerait ressembler, de personnes optimistes et énergiques qui nous inspirent !

Je l’ai moi-même vécu. Il y a six mois, lorsque j’étais de nouveau dans ma énième phase de questionnements et de quête de sens, j’ai quitté le confort de ma vie canadienne pour partir en voyage, à la recherche d’inspiration et de personnes qui aspirent aux mêmes choses.

J’ai posé mes valises deux mois à Bali, le temple des digital nomads, où j’ai travaillé au quotidien dans des espaces de travail collaboratifs qui grouillent de gens inspirants. Leur volonté, leur énergie, nos échanges d’idées m’ont transformée et en deux mois j’ai accompli plus qu’en deux années de travail.

4. Consommer de l’information sous toutes ses formes

Tu as déjà dû le lire ou l’entendre : apprendre rend heureux. Mais pas seulement ! En augmentant le spectre de notre connaissance et la qualité de notre savoir, c’est notre propre confiance en nous que l’on nourrit. Une habitude particulièrement vertueuse qui t’insufflera le courage d’accomplir mille et une choses.

C’est parce que je consomme de l’information en ligne, des TED Talks, des documentaires, des romans, des ouvrages de développement personnel, des essais en tous genres que je grandis. Et c’est en me nourrissant du savoir des autres que je me suis un jour dit que j’étais légitime et capable.

5. Au diable la perfection

La perfection est selon moi non seulement illusoire, mais je dirais même rédhibitoire. Pendant des années, elle a représenté un réel frein à mes ambitions.

Par exemple, j’ai commencé à plusieurs reprises des blogs que je n’ai jamais réussi à faire durer par excès de perfectionnisme.

Finalement, lorsque j’ai eu l’idée de créer Hindspired, j’ai mis six mois avant de sauter le pas, peaufinant chaque détail, retardant irrémédiablement le lancement. Et puis un jour à Bali, j’ai rencontré Élise, une blogueuse néo-zélandaise fantastique. Elle m’a gentiment conseillé d’arrêter de me trouver des excuses et d’accepter mes maudites imperfections : ce sont elles qui me rendent unique en réalité. Grand bien m’en a fait !
Et puis, soyons honnêtes, c’est chiant la perfection.

6. Voir grand, mais commencer petit

Se lancer dans des projets qui nous dépassent : une des raisons classiques de l’inaction. C’est tout bonnement ce qui nous bloque dans nos ambitions. Au pied de la montagne, si on essaye d’atteindre trop vite le sommet, on risque de dégringoler bien vite. Cette situation résulte la plupart du temps en de nombreuses phases de découragement, puis en un abandon aussi douloureux que fracassant.

Je dirais qu’il est plus sain, encourageant et faisable d’avoir de grandes aspirations, mais de commencer petit et avec les moyens du bord. Cela étant dit, la modestie dans l’approche ne rime pas avec médiocrité.

Le tout c’est vraiment de CO-MMEN-CER

7. Refréner les excuses… bidon

Les deux points précédents m’amènent à un constat que j’ai eu parfois du mal à admettre. La recherche utopique de la perfection et les ambitions démesurées impliquent généralement deux tendances complémentaires : la procrastinite aiguë et un penchant pour les excuses bidon.

J’ai régulièrement fait appel aux deux à chaque fois que je suis passée par des phases terrifiantes de changement de pays, d’emploi ou de trajectoire de vie : « j’ai pas le temps », « je ne peux pas financièrement », « je ne suis pas assez ci ou ça », « je ne suis pas capable », « encore cinq mois et je pourrai dire que j’ai bossé un an dans cette boîte ». Et j’en passe.

Changer de vie : 7 méthodes

La magie n’opère qu’en dehors de ta zone de confort.

Prends le temps de faire le tri dans tes excuses les plus courantes. Ce sont souvent des habitudes qui nous rassurent. Si tu penses que tes justifications t’empêchent de réaliser tes projets ou d’être tout simplement heureux, il est peut-être temps de sortir de ta zone de confort. Le changement ne peut intervenir qu’une fois que tu as eu le courage d’en sortir.

5 réponses à “Changer de vie : 7 méthodes à mettre en pratique tout de suite”

  1. Angelilie dit :

    beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte et un enchantement.N’hésitez pas à visiter mon blog (lien sur pseudo)
    au plaisir

  2. Priscilla Gessati dit :

    Hindspiring !

  3. Taha MOULINE dit :

    Salut hindspired le nom de ton blog est intriguant ! ça veut dire quoi ? 🙂 J’ai déouvert ton article dans le groupe facebook d’antoine « les makers » et j’ai eu une belle surpise en te lisant.

    Ton article souffles comme une histoire oú tu partages des astuces avec nous en plus de partager tes expériences, tes difficultés et comment tu as réussi à les surmonter.

    Bravo à toi pour passer à l’action et rendre tes rêves une réalité.

    J’ai lançé une chaine youtube oú je tourne régulièrement des vidéos sur le développement personnel, n’hésite pas à y jeter un oeil ! 😉

    Taha.

    • admin dit :

      Bonjour Taha! Merci beaucoup pour ton message et tes encouragements. Je débute doucement. Concernant le nom de mon blog, c’est juste la combinaison de mon prénom Hind et du mot « inspired », inspiré en anglais. D’où Hindspired 🙂
      Bravo à toi aussi de passer à l’action. J’irai jeter un œil à ta chaîne. À bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

HindSpired, c’est le journal d’une femme en quête de sens. Je m’appelle Hind & tout a commencé avec le sentiment d’être un peu perdue & de vouloir changer de vie. J’ai alors commencé à chercher les réponses à mes questions en voyageant, en lisant, en méditant & en posant beaucoup de questions autour de moi & à des gens très différents. Je partage ici mes trouvailles. Tu vas trouver au fil de ces pages des réflexions, des discussions & des outils pour t’aider à créer une vie à ton image & à faire le plein d’inspiration !